Sessions de ressourcement avec Sainte Hildegarde

La santé du corps et de l'âme avec Sainte Hildegarde

« La Maison de Sainte Hildegarde » a organisé et participé à 7 retraites fondamentales avec diète végétalienne à l'épeautre pendant le Carême ou l'Avent au Foyer de Charité de Baye, jusqu'en mars 2010. Elle a également participé à une retraite de Lectio Divina avec diète végétalienne à l'épeautre pendant le Carême 2011 à la Communauté du Verbe de Vie d'Andecy et à des sessions de ressourcement au Domaine de Chadenac, près du Puy-en-Velay.

« La Maison de Sainte Hildegarde » propose maintenant, chaque année pendant le Carême – et parfois l'Avent – une retraite spirituelle de 6 jours qui associe une démarche corporelle (diète végétalienne à base d'épeautre et de légumes, large temps prévu pour la marche), et une démarche spirituelle avec un enseignement spirituel basé sur l'anthropologie chrétienne, l'Eucharistie quotidienne, l'Adoration et des veillées de louange. Des enseignements sur la vie, l'alimentation, la thérapie et l'œuvre théologique de Sainte Hildegarde sont animés par un membre de l'association formé par Emmanuelle Philipponnat, naturopathe chrétienne, elle-même formée par le Docteur Wighard Strehlow.

Cette session s'adresse à ceux qui veulent vivre, dans le silence, une rencontre personnelle avec le Christ.

Retraite spirituelle de Carême 2018

La prochaine retraite de Carême se tiendra à la Communauté des Béatitudes de Nouan-Le-Fuzelier (Loir-et-Cher) du mardi 13 au dimanche 18 mars 2018.

Pour plus de renseignements, cliquez ici et téléchargez le prospectus.

Communauté des Béatitudes
Domaine de Burtin
41600 Nouan-Le-Fuzelier
02 54 88 77 33
bethanie.retraite@beatitudes.org
www.beatitudes-nouan.org

Témoignages

De nombreuses personnes ont pu expérimenter sur leur corps et leur vie de foi les bienfaits de ces sessions de ressourcement avec diète végétalienne. Nous vous livrons quelques témoignages qui, nous l'espérons, vous donneront envie de nous rejoindre lors d'une prochaine session.

Bonjour E.,
Un grand MERCI pour tout ce que tu nous as transmis durant le séminaire et pour tous ces beaux moments de partage même s'il a été un peu court pour A.M. et moi !
Je suis venue pour apprendre à connaître Ste Hildegarde ainsi que son alimentation et je suis repartie non seulement avec la connaissance mais avec le coeur rempli d'amour pour elle ! Et ça continue !!!!!!!
Elle fait désormais partie de ma vie du matin jusqu'au soir. Elle est à table avec nous, dans mes discussions, dans mes pensées, dans mes prières, etc...........! Et c'est un vrai bonheur !
Ta passion et l'amour que tu éprouves pour elle, tu as su nous les transmettre , en toute simplicité, et toujours avec le coeur ! C'était un vrai bonheur de t'écouter nous parler d'elle.
Hildegarde peut être fière d'avoir une messagère comme toi !
Je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année auprès de tous tes proches et dans la bienveillance de Ste-Hildegarde.
Je t'embrasse,
L.
PS : Aujourd'hui j'ai fait un pain et demain je ferai les petits gâteaux aux épices de la joie

La diète se poursuit pour moi dans la simplicité et la joie... C’est joie de continuer à manger simplement, sobrement chez soi. C'est joie aussi de prendre soin de son sommeil et d'être un peu attentif à son corps, pour partager tout cela avec Dieu et être à son écoute.
Tout cela m'aide beaucoup dans une communion harmonieuse, modestement, humblement, de mon corps, de mon âme et de l'esprit, en chemin avec la grâce de Dieu.
Et puis aussi, je savoure, pas à pas, toutes les grâces données et partagées ensemble auprès de la Communauté des Béatitudes. – Cendrine

Depuis que je suis rentré..., je n'ai jamais fait autant de cuisine ; je me nourris seul depuis 1992 et ça a toujours été rapide... J’ai largué le micro-ondes... et avec la machine à pain que j'avais rangée, je fais maintenant du pain d'épeautre. J'ai fait l'acquisition d'un "cuit vapeur" et c'est génial.
Je parle de cette retraite un peu "spéciale" à mes enfants... Sur le plan spirituel, je suis déjà branché mais on a toujours besoin d'entendre, d'apprendre et de mettre en pratique. Comme disent certains prédicateurs, on est un chantier en travaux, et il y a du boulot...!
Les textes comme Jérémie 17, 5-7, l'histoire de Joseph vendu par ses frères... travaillés en Lectio Divina avec Sylvaine puis la sœur Thérèse, la soirée Shabat..., sont encore très présents en moi.
Merci pour les enseignements sur l'œuvre de Sainte Hildegarde, que je ne connaissais que de nom, j'ai les notes et les CD. Quand j'ai besoin de mieux comprendre, je sais que je peux appeler Marie-Odile G., qui est une amie "en Christ", infirmière du service des urgences" à la retraite. Son soutien est un réconfort ! – René

Cette session à Chadenac s'est révélée extrêmement riche tant par l'expérience vécue que la convivialité et l'enseignement partagés, le tout dans une belle atmosphère de prière.
Approfondir l'approche nutritionnelle et d'attention à notre santé de Ste Hildegarde, avec l'appui d'un jeûne piloté avec grâce et finesse (merci aux cuisiniers, et aux maîtres des menus), tout en revisitant l'approche de l'Eglise sur les vertus qui étaient chères à Hildegarde et en pouvant vivre Eucharistie et temps d'adoration quotidiens : le programme était très dense... et nourrissant au plus profond, comme en « grande largeur » et belle dynamique.
La météo magnifique nous a incités à goûter au mieux les temps de break pour faire de longues balades. Avec un pèlerinage très beau vers le Puy en final.
Les temps de découverte du chant selon Hildegarde, avec une jeune femme musicienne spécialiste du Moyen âge, tout à fait formidable, auxquels on pouvait ajouter des ateliers d'écoute du corps (en approche Vittoz), ou d'optimisation de nos talents culinaires à base d'épeautre et d'épices pleines de joie, comme de pétrissage en grande largeur ou petites rondeurs, pour que les pains maison soient les plus moelleux et savoureux possible : bref. Tout était pensé pour que se dessine une belle cohérence dans ce chemin à partager et qui pouvait nous aider à unifier notre vie, notre ouverture à l'A/autre, et notre responsabilisation devant les dons de Dieu.
Merci à Emmanuelle et à Laurence pour l'organisation qu'elles ont su poser en binôme très complémentaire pour gérer au mieux le fond, la forme, la qualité, la diversité.
Merci au père Pierre, et à Marie-José, pour tout ce qu'ils avaient préparé pour nous, mais aussi ce qu'ils nous ont transmis et diffusé si simplement comme textes, réflexions et... recettes !...
Ce qui a été dur au final, ce ne fut ni la diète, ni le silence, mais la reprise du rythme parisien, professionnel... alors que l'on aurait eu envie d'un sas pétri de silence pour creuser et digérer tout ce que l'on avait reçu...
Découvrir Ste Hildegarde à Chadenac : décidément un temps de montée vers Pâques tout à fait magnifique, merci encore à ses organisatrices ! – Annick

Je ne connaissais pas du tout Sainte Hildegarde. Ce fut pour moi une pleine découverte et j'entendais enfin tout ce dont j'étais persuadée depuis longtemps, c'est-à-dire que les plantes recèlent de secrets pour une bonne et une meilleure santé. Il ne fait aucun doute pour moi que Dieu le Créateur a offert à l'homme tout ce dont il a besoin.
Au cours de cette retraite, je découvrais Sainte Hildegarde, choisie par Dieu dès son plus jeune âge, pour recevoir tous ces secrets et nous les livrer. Cette femme d'exception n'a pas manqué d'audace, de force, d'énergie tout au long de sa vie et j'admire le témoignage de sa vie toute entière dévouée à servir Dieu.
Nettoyer, purifier, guérir et protéger mon organisme, voilà ce que Sainte Hildegarde me proposait pour permettre également de nettoyer, purifier, guérir et protéger mon âme !
Avec détails, j'ai entendu la composition des plantes, leurs vertus ainsi que les méfaits de certains aliments et plantes à éviter. Je suis convaincue qu'il me faut aujourd'hui « apprendre » à mieux choisir et sélectionner mes aliments en fonction de l'assimilation qu'en fait mon organisme et oublier « mes goûts » et « mes préférences ». Sainte Hildegarde m'offre de devenir disciplinée et j'ai choisi d'obéir aux règles d'hygiène corporelle, alimentaires et spirituelles qu'elle nous a livrées à travers cette retraite. Sainte Hildegarde m'invite à changer de comportement et choisir « le bon » et « le bien » que Dieu a créé pour l'homme, pour moi. Les enseignements de Sainte Hildegarde sont fondamentaux et me conduisent ainsi à un plus grand respect de tout mon être, corps, cœur, âme et esprit. Je découvre peu à peu que l'objectif auquel je suis invitée « être heureuse et vivre » passe par quelque chose de simple : l'alimentation !
Je peux dire que Sainte Hildegarde a su m'offrir l'enseignement pour être pleinement « bien » dans mon corps ! Ce bien-être qui me faisait défaut.
Je vais poursuivre, pas à pas, ce chemin proposé vers la plénitude, en toute confiance.
Durant cette semaine, je n'ai pas souffert de la faim et j'ai été surprise de constater que de si petites quantités d'aliments pouvaient répondre à mes besoins.
Au niveau corporel, j'ai constaté de nombreux changements : mes cheveux étaient plus brillants et plus souples, ma peau moins sèche. J'ai constaté que mon visage était beaucoup plus détendu et mes rides moins visibles. Les articulations de mes mains ne me faisaient plus souffrir alors que cela fait des années que j'ai de l'arthrite, je ressentais de la fraicheur au niveau des mains. Ma langue n'était plus chargée du tout et je n'avais plus aucun crachat que je pensais pourtant normal, étant donné que je travaille dehors et que nous sommes en hiver. Je devenais également moins frileuse. Mon ventre était complètement dégonflé. Le plus impressionnant fut de constater que ma sueur n'avait plus cette odeur gênante et désagréable.
Voyant tous ces bénéfices, je poursuivais cette monodiète à l'épeautre de retour à la maison.
Mes jambes sont alors, au bout 2 semaines de diète, redevenues légères et elles « respiraient », plus aucun réveil nocturne, plus aucune douleur dans les mains, dans les poignets et les épaules qui souffraient de tendinite. La perte de poids était de 2,5 kilos la première semaine et atteignait alors 5 kilos sans aucune sensation de faim. Je devenais encore moins frileuse et ne souffrais plus du tout de gaz.
La monodiète au cours de cette semaine m'a complètement dégagé l'esprit et permis d'acquérir une meilleur compréhension des enseignements. Mon « intelligence » était stimulée.
Les enseignements spirituels m'ont permis d'enrichir mes connaissances et de faire mille découvertes sur Dieu, sur moi et sur la relation que j'ai avec lui. Cela m'a permis de m'imprégner des textes et réaliser véritablement que la parole de Dieu est vie pour moi aujourd'hui. Les enseignements m'ont éclairée et m'ont invitée à me remettre en questions sur ce que je pensais acquis.
Le silence m'a permis de rester concentrée sur l'essentiel et de réfléchir, de méditer. Ce silence n'a pas été pesant car Dieu s'est invité et j'ai pu lui laisser vraiment toute la place. Ce silence a permis de renforcer l'intimité que j'ai avec le Seigneur et j'étais toute à son écoute.
La prière des frères m'a permis de vivre pleinement « la fraternité ». Confier ma prière personnelle à des frères afin qu'ils prient et intercèdent pour moi m'a également permis de vivre l'humilité qui me fait tant défaut. Cette prière des frères m'a permis d'être en vérité devant Dieu et devant les autres. Merci à tous ! – Sylvie

C'est la première fois que je pourrais qualifier une session de typiquement « féminine » ! Organisée par quatre femmes, elle m'a permis d'expérimenter une atmosphère de douceur, de légèreté, qui ne pèse pas et laisse à chacun sa liberté et aussi une façon de ne pas se prendre au sérieux, tout en assurant avec profondeur et compétence son rôle respectif. Tout cela a fait que je suis repartie complètement détendue et prête pour une session qui suivait, et oû cette fois, je devais accompagner des retraitants.
J'ai également beaucoup apprécié la présence du diacre et de son épouse parmi les retraitants ; elle a été apaisante et sécurisante, ainsi que celle des prêtres qui ont assuré la messe quotidienne.
La session était bien équilibrée entre les temps d'enseignement, de prière et de repos. Quant à l'enseignement d'Emmanuelle, je la remercie pour sa compétence et son humilité, merci de nous avoir fait entrer dans l'univers d'Hildegarde en présentant la dimension mystique et spirituelle de ses visions. Cela m'a permis une approche plus globale de la diététique qu'elle propose ainsi que de ses remèdes concernant les maladies. Nous n'en avons pas fini de méditer sur ses vertus ! – Jacqueline

Je voudrais faire savoir combien j'ai apprécié le séjour à Chadenac et tout ce qui nous y a été offert : régime hildegardien, bien sûr, mais aussi enseignement, moments de prières et de silence, messes si recueillies, et ateliers. J'ai particulièrement apprécié les « prestations » de Laurence, si experte, si aimable et disponible, toujours souriante malgré les contrariétés et les contretemps, et boulangère si passionnée, qu'elle transmet son savoir-faire sans difficulté. Très intéressée aussi par le cuisinier, Fred, lui aussi très expert et qui n'a pas hésité à nous donner ses « petits trucs » pour rendre savoureux tous les plats.
Et merci à Emmanuelle pour nous avoir parlé de la partie sans doute la plus importante de Sainte Hildegarde : la partie spirituelle, que l'on ne soupçonne pas lorsque l'on va à elle pour l'amélioration de ses maux physiques seulement. J'ai, quant à moi, été intérieurement touchée, lorsqu'Emmanuelle, citant un passage de Sainte Hildegarde, nous a dit que par la confession (accusation de ses péchés et la honte supportée) on soulageait les souffrances du Christ à l'Agonie, et par la pénitence on soulageait (ou réparait) la perte de son Sang. C'est en tout cas ce que j'ai cru comprendre et retenu, et cela nourrit souvent mes moments de silence. J'ai maintenant grande envie de mieux connaître Sainte Hildegarde et de la faire connaître aux autres.
A ce sujet, nous continuons ici nos rencontres à Saint-Brieuc, où je reprends, pour la plus grande joie de mes amies ce qu'Emmanuelle nous a enseigné. Et l'une d'entre elles ayant pris tout de suite cela très au sérieux a déjà obtenu des résultats : déballonnement du ventre, amincissement (perte de poids et de centimètres autour de la taille), disparition des petits boutons sur le visage, teint clair et disparition de taches sur le visage, et vous vous en doutez : une GRANDE JOIE !
MERCI Sainte Hildegarde, MERCI DIEU TROIS FOIS SAINT ! – Noëlle

« Entrez dans la joie de l'Avent avec Sainte Hildegarde de Bingen » : c'est autour de ce thème que nous nous sommes réunis à Chadenac, près du Puy-en-Velay au début de l'Avent pour 5 jours de ressourcement. Le domaine de Chadenac offre un cadre magnifique qui porte à la contemplation et à la prière.
Nous étions 20 participants et nous avons eu la joie, puisque tel était le thème, de nous plonger dans la spiritualité de Sainte Hildegarde grâce aux enseignements, au chant, à l'oraison aidée par une praticienne de la Méthode Vittoz mais aussi, « mens sana in corpore sano », grâce aux cours de cuisine dispensés par le cuisinier du domaine et aux délicieux repas qu'il nous a concoctés.
C'était pour moi la deuxième monodiète que je faisais et je suis toujours dans la joie lorsque je me retrouve sous le regard bienveillant de Sainte Hildegarde. La monodiète n'a rien de monotone et les repas étaient un vrai moment de convivialité (en silence !) où nous avons savouré les pâtes et les quenelles maison ainsi que beaucoup d'autres mets délicieux à base d'épeautre, accompagnés des légumes de la joie.
Le climat de prière et d'amitié qui régnait pendant toute cette session et la prière des frères ont été un véritable cadeau que nous a fait Sainte-Hildegarde.
Merci Seigneur de m'avoir fait connaître Sainte-Hildegarde ! Deo Gratias ! – Gwenn